Annapurna Circuit

Trek magnifique autour des Annapurnas, et l’un des plus populaire du Népal. Il est facile à organiser sans agence.
Départ de Besisahar, arrivée à Pokara, pour les téméraires qui veulent le faire complet.

Comptez 13-20 jours de trek. Les temps varient suivant ce que vous souhaitez faire sur place (nombreux itinéraires secondaires, dont le fabuleux Tilicho Lake) ainsi que votre rythme.
Il est possible de partir depuis Ngadi pour gagner un jour de marche et de prendre un bus 4×4 à Jomsom pour revenir à Pokara et gagner ainsi 5-7 jours supplémentaires.

Vous venez d’arriver à Katmandou.
Bienvenue dans le bordel qu’est le Népal !! 😉
Deux options s’offrent à vous pour le faire le trek :

Depuis Besisahar vers Pokara, ou l’inverse.

Je vous recommande grandement le premier choix, plus facile pour passer Thorung La Pass (le point le plus haut du trek, 5416m!) et les paysages ainsi que le chemin y sont plus sympathiques.

Premières choses à faire en arrivant sur Katmandou : le permis de trek (tu peux aussi le faire à Pokara)
Munis toi de 2 photos d’identité et de 40$ (tu peux les avoir en roupies népalaises (Nrp), pas de soucis, j’ai tout payé comme ça). Il faut se rendre à l’office du tourisme, et faire le TIMS (permis de trek) ainsi que le droit d’entrée au parc national. Il est possible de trouver les papiers sur internet et les remplir à l’avance si besoin (pour gagner un peu de temps). Mais attention, il se peut que les paperasses à remplir ainsi que le montant changent d’une année à l’autre… Pour l’Annapurna, il m’en à coûté 40$ (20 de TIMS et 20$ d’entrée au parc national). Attention, si vous sortez du parc, il vous faudra repayer 20$ pour y réentrer ! Je vous conseille aussi d’être large sur les dates que vous inscrirez sur le permis de trek (afin d’être sûr de d’avoir le temps de faire ce que vous voulez).

S’il manque du matos, l’acheter à Thamel, faire un petit tour des shop, il y en a tous les 5m. Achète une carte du circuit la bas (300 à 500Nrp, 2,5 à 4€ en gros ; en France la carte est moins complète et coûte 15€) : prendre la carte avec les temps de trek indiqués dessus (photo ci-contre), le tracé est correct et ça donne une bonne indication pour l’organisation d’où tu vas dormir chaque jour.

Acheter les en-cas et quelques fournitures au supermarché « Shop Right Supermarket ». Tu trouveras ici bouffe, barre céréales, PQ, lingettes bébé, pastilles purificatrices pour l’eau etc… c’est l’endroit le moins cher pour acheter tout ça. Ils ont aussi de la bière au frigo pas trop chère (juste en face, à coté de la boulangerie, tu trouveras la Népal Strong un poil moins cher normalement), ça peut toujours servir 😉

Comment joindre le début du trek :
Soit vous prenez un bus directement depuis Katmandou pour Besisahar, soit depuis Pokara. Dans les 2 cas, vous pouvez en général laisser des affaires inutiles pour le trek à votre hôtel. Ensuite c’est simple, faites 2-3 « grosses journées » au début, puis ensuite 5-6H de marche sauf exception (retour Tilicho et Thorung La).

A chaque fois, normalement le deal est le suivant : vous mangez le soir et le matin au lodge (sorte de refuge/hôtel) et la chambre est gratos. Certains te le font direct sans que tu dises rien, d’autres non, il faudra négocier ou aller voir ailleurs, et sinon c’est environ 100Nrp (moins de 1€) la chambre de deux. Pour le midi, tu croiseras tout le temps un village quand t’auras faim. Pas d’inquiétude, il y a des villages toutes les heures/ deux heures de marche au début. Quand tu arriveras un peu plus haut (après Manang, 3400m), regarde plus précisément en fonction du temps que tu vas mettre et où sont les villages/boulangeries : les temps entres villages peuvent s’allonger.
Oui tu auras des resto/boulangeries de partout ! Tu pourras même manger des lasagnes tout le long !

1- Besisahar > Ngadi :
Si tu as pris un bus le matin depuis Katmandou, tu auras largement le temps de marcher depuis Besisahar à Ngadi ensuite. Mon bus a perdu une roue dans un virage, on a attendu 2H le temps de négocier avec le chauffeur, qui parlait un anglais plus qu’approximatif, pour trouver un autre bus. Au début il nous disait « pas de souci, un mécano arrive de Katmandou, dans 2H il est là et on repart ! » … Je ne suis pas mécano, je veux bien que les népalais fassent des miracles, mais là, pour changer ça… 😉


Un Népalais « nous » attendait sur le chemin de Ngadi, il a fait 1h de marche avec nous, pour nous parler, et surtout, nous vendre son lodge 😉

2- Ngadi > Chyamche (Chamje) :
Une des plus grosses journées ! Ne pas s’arrêter au premier lodge tout de suite en haut du coup (même s’il y’a du cannabis à coté… ). Ce n’est pas le vrai Chamje (tu verras souvent des petits futés qui construisent leur lodge 20-30min avant le village, histoire de rafler les touristes fatigués avant les autres… je n’aime pas le principe, et c’est souvent les moins bons services ! ). En fin de journée il y aura un bon coup de cul bien raide, tu vas arriver sur ce fameux lodge, continue, et 15-20 min plus tard (voire moins) tu vas tomber sur le vrai Chamje. Je me suis arrêté au premier, pas terrible, service vraiment pourri et pas très sympathique, nous avons ensuite fait attention à ne pas refaire la même erreur.

3- Chamje > Dharapani (moi je l’appelais Florent Pagny, moyen mémo technique 😉 )
Ballade pépère, rien de difficile, juste apprécier. Il y a un lodge (Hotel The Height) où le patron était vraiment sympa  et, comme tout népalais, un gros joueur. Nous jouiions avec des dés et cartes, il s’est joint à nous et ne s’arrêtait plus ! Ce sont de bons parieurs qui jouent souvent de l’argent aux dés. Il nous a ensuite donner l’adresse du lodge à sa sœur ou cousine ou frère… à Chame. Lodge sympathique aussi, où nous avons pu voir un peu plus l’intérieur des cuisines et le style de vie des népalais dans la montagne. Très agréable. Si tu veux aller à Hotel The Height, il est sur la gauche au milieu du village.

4- Dharapani > Chame :
Ça monte pas mal, tu rentres un peu plus dans la montagne !
Quelques très belles vues sur les monts alentours, ainsi que de beaux passages en foret.

5- Chame > Upper Pisang :
C’est y est ! Là on commence à rentrer dans les hautes altitudes (3300) et à voir les Annapurnas. Les paysages vont changer radicalement, et tu vas enfin apercevoir les premiers sommets des Annapurnas !
!!!!! ATTENTION !!!!! Prends bien le chemin piéton et non la piste 4×4, sinon tu vas te retrouver à Lower Pissang, moins haut, et bien moins sympathique à randonner. De plus, pour rejoindre Ghyaru et ses plateaux, ça sera bien moins pratique. Tu traverseras des plaines et croiseras pas mal de guitounes de vendeurs de tout et n’importe quoi. Leurs samoussas sont vraiment bons et pas chers du tout, parfait pour le midi 🙂

6- Chame > Braga (et oui, stop avant Manang si tu veux faire le Ice Lake  (7), sinon poursuis jusqu’à Manang. Tu verras sur place, pas forcément évident de savoir si tu es à Braga ou Munchi… on a dû louper un panneau… ^^)
La ballade monte et descend beaucoup, mais est magnifique tout du long ! Tu vas t’émerveiller tour à tour sur la plaine, les massifs des Annapurnas, le plateau… Tu vas monter à 3700 et redescendre à 3400 (avec pas mal de variation). Prendre le chemin piéton off course ! Nous avons dormi au premier hôtel, la patronne est dure en affaire, mais super sympa et souriante, elle rigole tout le temps ! Tu peux laisser ton sac pendant que tu fais le Ice Lake, pas de souci. La bouffe est top ! (Tester le burger végétarien, apparemment vraiment top !! )
C’est cet Hotel : 28.648288, 84.053968 (à rentrer dans google map pour voir la position exacte). De plus, le chemin pour monter au Ice lake est pile poil en face !

7- Ice Lake : (trek secondaire)
Assez court (une demi-journée suffit), assez raide, mais parfait pour s’acclimater et avoir une vue imprenable sur les Annapurnas (sauf l’Annapurna 1). Première sensation en haute altitude (4600m), petite euphorie, et surtout ça essouffle ! Laisse ton sac à l’hôtel, prend juste un petit sac ou la tête de ton sac pour porter eau et doudoune/coupe vent/gants. Il faut 3-4H pour monter environ et 1-2H pour descendre (moins si l’altitude ne te cause pas de problème).
De retour à l’hôtel, tu peux repartir sur Manang directement, ou rester au même hôtel, tu gagneras une demi-heure de marche sur le plat si tu vas à Manang…

En route pour le Tilicho Lake !!!! (Trek secondaire à ne louper sous aucun prétexte ! 😉 )

8- Manang > Tilicho base camp :
Ne pas louper la bifurcation à Manang !! Trek secondaire, en bleu et blanc ! Un peu vertigineux, mais franchement, moi qui ai un peu de vertige, je suis passé ! Que dire… C’est pour moi la plus belle partie du trek ! Paysage lunaire, sentier atypique… Bref, l’approche te fait rentrer dans un autre monde 🙂
Compter 5-6h de marche, journée moyenne.
Je te conseille le second lodge (celui sur la gauche quand tu arrives), c’est le plus sympa et avec les meilleurs tarif.

9- Tilicho BC > Tilicho Lake > TBC > Siri Kharka
Grosse journée. Pars tôt le matin pour le Tilicho Lake ! Plusieurs raisons : le vent se lève tôt à 5000m et ça caille sévère ! Le lever de soleil pendant la montée est juste incroyable. Avec un peu de chance tu seras le premier là-haut pour observer le silence et les premiers rayons de soleil réveiller la nature. Avec beaucoup de chances tu verras un léopard des neiges ! (je suis parti une demi-heure avant le lever du soleil, mais je n’ai pas eu cette chance. Pourtant j’ai couru pour être le premier, pour être seul face à la nature… et quelle joie !)

Programme :
Laisse ton sac au lodge encore une fois.
… la suite… les mots me manquent… la plus belle expérience de ma vie pour le moment !
Voir l’article dédié pour plus d’infos.
Monte au Tilicho, kiffe et rekiffe, je te laisse découvrir la haut… tu comprendras. Redescends au TBC, mange un bon repas de midi là-bas (mais ne reprends pas 3 fois du Dhal Bat comme moi, sinon l’après-midi ne va pas être simple 😉 ). Puis c’est reparti pour 2h de marche pour Siri Kharka.


10- Siri Kharka > Ledar :
Ne pas louper la bifurcation pour Ledar, sinon tu reviens sur Manang, ça serait bête ;). Ça redescend pas mal pour remonter directement, c’est un peu démoralisant, mais la fin est reposante.

11- Ledar > Thorung Hi Camp :
Arrive tôt à Thorung Hi Camp pour être sûr d’avoir de la place : il n’y a qu’un lodge et  » premiers arrivés, premiers servis » ! Muni de dortoirs et de chambres, plus chères, les prix n’y sont pas négociables (forcément, sinon tu dois redescendre à Thorung La Base Camp !). Tu gagnes une heure de montée bien raide pour le lendemain, et surtout un superbe panorama pour le soir ! Le dernier magnifique avant la montée (que tu ne verras pas depuis Thorung base camp). Aucun souci pour dormir à 4800m. Et ne t’inquiète pas pour le froid, leurs couettes sont vraiment chaudes, et tu peux en demander une deuxième si besoin (Personnellement, l’eau de ma gourde a commencé à geler pendant la nuit, mais j’ai eu trop chaud avec une seule couette). Bien évidemment, si tu as des problèmes avec l’altitude, dors au Thorung La Base Camp, mais après le Ice Lake et le Tilicho Lake, tu seras normalement en pleine forme et parfaitement acclimaté !

12- THC > Muktinath
LE but de ce trek, LA journée pour laquelle tu t’es tant préparé !
Grosse journée qui casse les jambes, ça descend beaucoup (environ 2000m de négatif). Non seulement tu montes à 5416m, mais en plus tu auras plein de fausses joie hahaha. Plein de faux « sommets »… Ne te décourage pas, tu vas le faire ! Ca y est? T’y es?? En haut, une Tea House proposant thé (ou bière!) sont là pour un moment de récup. Un peu cher et pas mal de monde, tu peux maintenant déguster ta boisson la tête dans un millier de drapeaux de prières bouddhistes avec la satisfaction d’avoir atteint ton but ! Tu l’as fait ! Bravo ! (et à la tienne! 😉 )
La descente est assez raide, et finit par faire mal au genoux. Vas à ton rythme, ne force pas. Arrivé à Muktinath, il y a un hôtel super sympa, super stylé : le Bob Marley. Je ne sais pas si c’est le moins cher, mais ils sont bien cool et l’hôtel en lui-même vaut le coup d’oeil ! Composé de plusieurs univers, je te laisse découvrir chaque pièce 😉

13- Muktinath > Kagbeni
Pour voir un village un peu différent, et découvrir les paysages du Mustang et le temple bouddhiste !

14- Kagbeni > Jomsom

Jomsom est clairement une ville désagréable. Très chère, 5 à 10 fois le prix des autres villes, les gens y sont agressifs, antipathiques…. Bref tout le monde m’a dit la même chose sur cette ville, et j’en ai fait le même constat, malheureusement… Du coup je te conseille soit d’arriver tôt et de prendre le bus pour Pokara depuis ici, soit de poursuivre ta route et de prendre le bus ailleurs, depuis une autre ville un peu plus loin, ou de continuer le trek à pied. Bref, ne reste pas ici !!!

Fatigué, rincé, les genoux en miettes, c’est ici que mon tour s’est achevé. J’ai pris la première option, long trajet mais fun !

Pour info, la suite du trek ne vaut pas vraiment le coup apparemment : route 4×4 tout du long ou presque, et des paysages moins beaux que le début. Juste un ou deux villages sympa visiblement, mais mes amis qui ont continué ont été un peu déçus, ça ne valait pas 5 jours supplémentaires, un jour ou 2 max à ce qu’ils disaient.
Mais ça, c’est à toi de voir ce que tu veux faire du temps qu’il te reste ! 🙂

 

Written By
More from Moutte

Mont Blanc Circuit

Incontournable, mythique, le tour du Mont Blanc t’amèneras dans 3 pays différents,...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *